XXL Freshman 2017, nos prédictions 1/2

La première partie de nos pronostics XXL Freshman 2017 est sortie! Voici les prochains artistes qui risquent d’exploser dans les prochains mois!

La liste des Freshman sortie par le magazine XXL à la fin du printemps est un des événements annuels qui crée le plus de buzz dans le rap game. En effet, chaque année, dix (voire onze, dépend de la cuvée) artistes à surveiller sont sélectionnés. Ils représentent donc la nouvelle cuvée qui est censée exploser et devenir de grands noms dans les mois à suivre. Par la suite, les candidats retenus ont l’honneur de faire la couverture mensuelle du magazine, une énorme carte de visite pour ceux qui sont peu connus au grand public. Pour donner quelques idées, des grands noms tels que Kendrick Lamar, Macklemore, Wiz Khalifa, Future, J.Cole, Kid Cudi, Lupe Fiasco, Travi$ Scott, YG ou encore Lil Uzi Vert ont figuré sur cette liste existante depuis 2007. Autant dire qu’être mentionné sur cette liste donne du crédit pour la carrière à venir de tout artiste.

Pour cela, le magazine XXL se base sur plusieurs critères afin d’établir cette liste devenue prestigieuse. Ces critères seront donc repris ci-dessous car Skrt! Mag se lance le défi de pronostiquer les 10+1 artistes qui seront sélectionnés pour la cuvée 2017. Entre technique, contenu du texte, originalité, présence, affiliations du rappeur, nombre d’écoutes sur les plateformes streaming ou encore choix des productions, tout est analysé afin de sortir la meilleure liste possible. C’est parti !

A Boogie Wit da Hoodie, 21 ans

Provenance : Bronx, New York
Label : Atlantic Records / Highbridge the Label
Auditeurs par mois : 4'198'000*
Collaborations : Kodak Black, Don Q et PnB Rock
Discographie : 2 mixtapes et 1 EP
Ses 3 titres phares : Jungle / Timeless / My Sh*t
Probabilité de figurer sur la liste : 99%

Hormis la cuvée de 2010, un New-yorkais figure à chaque fois sur la liste des Freshmen. Berceau du hip-hop depuis sa création, il est indéniable que, de nouveau cette année, un  natif de la Grande Pomme sera listé dessus. Il est donc au tour de A Boogie Wit da Hoodie de se révéler au grand public, ou plutôt à ceux qui ne le connaissent pas encore. En effet, avec déjà deux mixtapes au compteur et un EP sorti en octobre, le rappeur du Bronx possède déjà une panoplie de hits dans son petit cartable. Souvent accompagné d’une mélodie avec des boucles de piano, le rappeur s’est fait connaître avec My Sh*t qui a affolé la toile avec son refrain addictif. Pourtant, il s’agit de loin, de très loin même de son meilleur titre. En effet, son point fort est de produire des morceaux poignants et profonds comme Jungle, Bag on Me ou Still Think About You où la mélodie rappelle un certain Ne-Yo dans ses instants de gloire.

A Boogie c’est aussi une voix qui transmet des émotions et qui sait gentiment mais sûrement changer d’intonations au fil d’un morceau comme cette explosion d’adrénaline dans le fameux Timeless. Avec un style moins tranchant et froid que ces voisins new-yorkais, il sait se distinguer en dosant une mélodie soul RnB-esque sur ses couplets qui colle parfaitement à voix. Loin d’être narcissique, c’est plutôt un artiste honnête et le public peut s’identifier facilement à ses paroles. Il n’y a donc aucun doute que l’artiste va percer, surtout alors son vrai prénom est Artist.

Why you think my name is Artist? I’m an artist

I woke up to a ménage, I’m just being honest

MadeinTYO, 24 ans

Provenance : Atlanta, Georgia
Label : Private Club / Warner Bros.
Auditeurs par mois : 4'392'000
Collaborations : Travi$ Scott, 2 Chainz et Big Sean
Discographie : 2 mixtapes et 1 EP
Ses 3 titres phares : Uber Everywhere / I Want / Skateboard P
Probabilité de figurer sur la liste : 85%

MadeinTYO peut se prononcer aussi Made in Tokyo. Pourquoi? Parce qu’il a vécu un bon moment dans la capitale du Japon avant de revenir sur le territoire américain. Sa musique comporte des sonorités inhabituelles qui doivent sans aucun doute provenir de son passage récent au pays du soleil levant. Mais MadeinTYO ce n’est pas seulement ça, il produit des morceaux assez basiques à première vue, qui n’ont pas une grande diversité. Son point fort est surtout là, user l’auditeur sur le rythme monotone du morceau, sur le même tempo, tout en posant avec un flow flegmatique ses onomatopées et refrains très accrocheurs. Comme l’attestent ses trois gros titres à succès, le rappeur gagne les auditeurs à l’usure car des morceaux comme Skateboard P et I Want ont explosé tardivement voire même une année après sa sortie pour le dernier cité!

D’ailleurs, les trois morceaux ont également leur propre version remixée avec des grands du circuit : Travi$ Scott pour Uber Everywhere, 2 Chainz pour I Want et Big Sean pour Skateboard P tout récemment. Ceci est une preuve que l’artiste est soutenu par des grands noms du circuit et qu’il n’est pas là pour faire de la figuration. Collaborant souvent, avec le producteur K Swisha qui lui fournit des beats à gros synthés, le fanatique de la marque Uber est plus intelligent que ce qu’il laisse paraître avec ses onomatopées et refrains répétitifs. Sa formule “à l’usure” basique mais très efficace, fera  de lui, l’un des sélectionnés de cette liste 2017.

Yeah, I wanna get the ‘Rari, but I know it takes some time

Kyle, 23 ans

Provenance : Ventura, California
Label : Atlantic Records / Indie-Pop
Auditeurs par mois : 13'270'000
Collaborations : G-Eazy, Lil Yachty, Chance The Rapper
Discographie : 2 albums
Ses 3 titres phares : iSpy / Keep It Real / Really? Yeah!
Probabilité de figurer sur la liste : 75%

Le phénomène Kyle est arrivé, comme cette vague que tu te manges juste après avoir réussi à remonter à la surface de l’eau pour esquiver la précédente. En effet, je pourrais cataloguer l’artiste californien dans la rangée “one-hit wonder”, mais je vais faire mieux que ça, car après avoir creusé dans sa discographie, il n’y a pas que iSpy qui fait de lui un artiste. En effet, iSpy a permis a mettre en avant le rappeur de la côte ouest et même à le propulser en tant que 72ème artiste le plus écouté mondialement sur la plateforme de streaming Spotify. Visionné plus de 18 millions de fois, son titre phare a permis de donner une cure de jouvence à toute sa discographie et a même propulsé son album Smyle avec des titres écouté plus de 3 millions de fois !

Comme la vague inattendue, son style est rafraichissant et l’artiste utilise des instrumentales typées électro en puisant même des fois dans des sonorités robotiques voire informatiques comme l’énérgique et efficace Really? Yeah! Mis à part sa collaboration avec Yachty, Kyle a également invité G-Eazy sur le plus obscur King Wavy, Kehlani sur Just A Picture et même Chance The Rapper. Kyle futur Freshmen? Je dis oui!

Always hella clowns around it look like Cirque Du Soleil

This is not the album either, these are just the throwaways

This shit still so cold when it drop, it’s gonna be a mothafuckin’ snow day

Dae Dae, 24 ans

Provenance : Atlanta, Georgia
Label : 300 Entertainment / Atlantic Records / Nitti Beatz
Auditeurs par mois : 2'031'000
Collaborations : 2 Chainz, Young Thug, 21 Savage
Discographie : 2 mixtapes
Ses 3 titres phares : Wat U Mean (Aye, Aye, Aye) / Spend It / Bulls**t
Probabilité de figurer sur la liste : 70%

C’est peut-être l’un de nos préférés sur cette liste et il y a de quoi. Pur produit trap issu de cette génération Atlanta des années 2010, Dae Dae représente le profil type du trappeur. Originaire d’un quartier défavorisé où il commence très jeune à dealer, il devient papa à 14 ans et se voit éjecter du système scolaire à cause de ses problèmes judiciaires. Passionné par la musique dès son tout jeune âge, il se fait reconnaître par le hit interplanétaire qu’est Wat U Mean (Aye, Aye, Aye) qui raconte ses galères quotidiennes et sa grande famille à nourrir. La suite n’est qu’une grande autoroute menant au succès. Alors que son premier single se fait remixer par Lil Yachty, il se voit propulser sous les projecteurs du rap game. Ensuite, c’est Lyor Cohen big boss du plus grand label d’Atlanta 300 Entertainment qui le prend sous son aile et lui fait signer un contrat pour rejoindre une grande famille composée par Migos, Fetty Wap ou encore Young Thug entre autres.

Produisant de la grosse trap bien lourde, il enchaîne son succès avec Spend It qui sera (encore) remixé plus tard par 2 Chainz. Cerise sur le gâteau, il sort par la suite sa deuxième mixtape intitulée The DefAnition qui est entièrement produite par London on Da Trak, l’un des grands du circuit ATLien. Le résultat est convaincant et possède une belle homogénéité tout au long du projet. Dae Dae c’est aussi du beau contenu dans les textes, il sait très bien relater, à sa façon, les problèmes de la société actuelle comme l’atteste le poignant Black Lives Matter. Il s’agit aussi d’un rappeur qui arbore vraiment le thème du “hustle”, soit faire tout pour avoir et avec un entourage pareil, son avenir est plus que positif. Attention, âmes sensibles aux grosses basses s’abstenir.

I’m certified, you minimised

I’m maximised, look in my eyes

Don’t fuckin’ lie, don’t be surprised

They legally blind, don’t wanna see me shine

NAV, 27 ans

Provenance : Rexdale, Ontario
Label : XO / Republic Records
Auditeurs par mois : 3'557'000
Collaborations : The Weeknd, Metro Boomin, Travi$ Scott
Discographie : 1 mixtape
Ses 3 titres phares : Some Way / Up / Myself
Probabilité de figurer sur la liste : 60%

NAV est peut-être l’intrus de cette liste pour deux raisons, la première, il est le seul à avoir plus de 24 ans, la deuxième, il vient du Canada. Mais être originaire du Canada n’est ni un crime, ni un handicap désormais. Après le phénomène Drake, une vague déferlante d’artistes canadiens s’est vue offrir l’opportunité de briller de mille feux tels que les Tory Lanez, Belly ou encore Jazz Cartier (ce dernier pourrait aussi figurer sur la liste!). Son talent à NAV, c’est d’être à la fois producteur et rappeur, tout en ayant la capacité de chanter et de rapper à la fois. Une qualité que l’on retrouve aussi chez The  Weeknd qui n’a pas hésiter à signer le jeune talent canadien sur XO, sa maison de disque.

Il faut l’avouer, ce contrat signé pour figurer sous la tutelle du monstre canadien qu’est The Weeknd, est la raison principale de la présence de NAV sur cette liste. En effet, l’artiste est très bien entouré et sortira un projet entièrement produit par nul autre que Metro Boomin, qui est connu pour valoriser chaque artiste en adaptant ses productions éclectiques à tout style de rap. En attendant cette sortie, le Canadien a livré une mixtape éponyme en ce début d’année, qui a reçu des critiques très mitigées. Cependant, des morceaux comme Some Way, Up ou Lonely sont à retenir et démontrent les qualités de l’artiste, même s’il lui reste pas mal de choses à améliorer comme ses paroles ou son charisme au micro.

This bitch got addicted, all she did was take a taste

Now you gettin’ mad because you got replaced

The brown boy and the Starboy on a track

Haters gonna say “this shit is wack”

*Les auditeurs par mois sont exprimés selon la liste des auditeurs de la plateforme de streaming Spotify.

La deuxième partie, c’est ici !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :