5 choses que Sofiane n’a pas besoin de faire pour être au-dessus de ton rappeur préféré

Ce n’est pas une grande nouvelle, Sofiane est un rappeur simple, qui ne se prend pas la tête. Si les adeptes des théories du complot pourrait voir dans son succès récent, une communication des mieux orchestrée, je préfère plancher sur la victoire du peuple, et de son haut-parleur: Fianso. Alors, pour prouver qu’il n’y a pas besoin d’être hyper sophistiqué ni de casser plein de codes pour tout péter dans le rap, voici 5 choses que Sofiane n’a même pas besoin de faire pour être plus fort, avoir plus de buzz et être plus intéressant que ton rappeur préféré:

1. Une nouvelle coupe de cheveux

Nouveau rappeur qui fait le buzz rime souvent avec nouveau style vestimentaire plus ou moins complexe raillé par la moitié de la francophonie quand l’autre moitié l’adopte les yeux fermés. PNL ou Sch l’avaient largement confirmé: ils ont apporté tout un style avec la nouveauté de leur musique, dont les cheveux longs étaient la caractéristique commune. Alors, oui, la coupe de cheveux de Sofiane est un peu originale, mais rien de comparable et de très neuf en style vestimentaire, il porte même des pulls Mickey pour tourner des clips… qui font 12 millions de vues. Le rapport prix des habits portés/succès du clip est sacrément meilleur que celui de ton rappeur préféré. (Lacrim a même copié son idée en portant un pull Donald Duck… hyper cher pour le coup, fallait pas déconner)

2. Un album cohérent avec des sonorités nouvelles

Je suis passé chez So est sorti en version album le 27 janvier avec des extraits tirés des fameux freestyles de la série et des inédits pour donner un projet très écoutable, mais qui manque un peu de cohérence. L’album a, de plus, des instrus très classiques, tirant seulement un peu sur la trap pour rester dans l’air du temps. Ces productions pas folles en soi, n’empêchent en rien Sofiane et ses invités de tout casser sur ces morceaux avec une énergie qui semble inépuisable. Ce n’est pas non plus une profondeur nouvelle dans les textes qui fait la dif’, juste une bonne technique, une gestuelle bien sentie, des gimmicks accrocheurs et un flow qui casse tout! Même si on attends avec impatience son album Bandit Saleté pour le 12 mai, il a déjà tout prouvé dans ses freestyles montrant une fois de plus qu’aujourd’hui, les manières d’écouter de la musique ne se résument plus à l’achat d’un album 17 pistes.

3. S’en battre les couilles des bonnes causes

« La richesse est dans nos coeurs, mon cul ! Moi j’veux de l’oseille », Booba avait bien résumé dans Pitbull ce qui sera le crédo de pas mal de grands rappeurs français. C’est-à-dire, se positionner en dehors des soi-disant bonnes causes, qui se retrouvent trop souvent être les bonnes causes sélectionnées par la bien-pensance en place; détourné de ces conneries de moralité, le rappeur est plus dur, plus street, plus intouchable. Mais Sofiane arrive à faire les deux: très street et rebelle dans sa mentalité, il sait très bien parler morale et se pointe volontiers aux manifestations de soutien pour Théo et Adama Traoré. Il faisait même partie d’une association d’aide envers les enfants en difficultés quand il était plus jeune. L’ambition de Macron, la solidarité de Mélenchon, Sofiane a les deux:

C8qz6PWXsAYruQR

4. Réfléchir

« Si vous m’aviez dit que je ferais ces freestyles trois mois avant que ça commence, je ne vous aurais pas cru », voilà en substance ce que Sofiane explique dans une interview pour Rapelite. Sofiane semble fonctionner à l’instinct et à l’énergie qu’il y a autour de lui, on pourrait penser qu’il serait meilleur dans un cadre plus réfléchi, mais ce n’est pas notre avis. C’est un rappeur du peuple: une éponge selon ses propres termes, qui puise tout et redonne tout à la rue, sans planifier et sans réfléchir. Ça peut paraitre cliché comme affirmation, mais tout porte à croire qu’il est vraiment ce rappeur-là, celui qui va dans les cités à 14h pour boire un café, histoire de faire connaissance avec son public avant son showcase du soir. Ses textes reflètent d’ailleurs une certaine sagesse populaire: ils sont simples, spontanés, mais restent profondément vrais, comme son morceau le plus écouté Tout l’monde s’en fout. Il raconte en plus qu’il puise pas mal de ses punchlines dans des situations du quotidien, qu’il ne fait que reprendre. Ce serait par contre bête d’amalgamer rappeur du peuple avec rappeur représentant uniquement les banlieues, car quand on l’entend parler en interview, on se rend bien compte qu’il a un discours beaucoup plus large, même sans réfléchir.

5. Faire des clashs pour faire du buzz

Fianso a fait le buzz par l’événementiel, ses freestyles n’étaient pas seulement des morceaux mais des événements dans des endroits précis, et qui pour le coup s’ancraient dans le réel et signifiaient quelque chose de plus. Ça a continué avec Ma cité a craqué, qui en plus de rendre hommage à la cité des Mureaux, a créé un buzz incroyable dans les journaux généralistes qui en ont parlé comme d’une émeute. L’histoire du Sprite relayé par la folie de l’Internet a fini par convaincre tous ceux qui ne supportent que les informations au deuxième degré. Est-ce un énième fait divers concernant un rappeur? Non c’est plus que ça car le rap de Sofiane est tellement lié à la réalité des gens, au côté social, que c’est normal qu’il fasse événement. Sans clash, sans dispute de gamins, sans inviter des gros culs, rien qu’avec un gros événement sans budget et un clip, Sofiane se fait relayer par les médias généralistes. Stratégie de communication aussi involontaire que géniale. On le verra récidiver sur l’autoroute avec Toka et faire à nouveau événement avec l’aide d’Internet, comme s’il ne savait faire que ça.

Sofiane est un de ces rappeurs à la carrure de légende populaire, on espère vivement qu’il ne se fasse pas « tirer dessus comme 2pac ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :