Le Guide du Punchlineur par Infinit’ dans NSMLM

Après plus de deux ans d’absence dans le rap, Infinit’, dont on a pu malgré tout entendre parler à cause de ses problèmes judiciaires, est de retour, et très en forme! En quelques jours, le rappeur de Nice affilié au Don Dada a sorti deux clips et un EP aussi court que savoureux. Avec son titre NSMLM, ou « Nique Sa Mère Le Maire », on savait qu’il n’allait pas être tendre dans ses textes. Il fait mieux que ça et lâche un EP plein de répartie avec des punchlines qui font penser à un bon mix entre Booba et Alkpote. Alors, pour les rappeurs qui ne savent toujours pas cuisiner de la bonne punchline, voici un guide en cinq étapes, par Professeur Infinit’.

1. (Bien) jouer sur les mots

Jouer sur les mots, par l’utilisation d’un même champ lexical, d’un double-sens, ou d’une expression, a fait partie de la méthode miracle à créer des punchlines de certains rappeurs. Et si on peut penser douloureusement à Fababy en évoquant cette manière de faire, il faut avouer qu’elle peut aussi être très efficace. Infinit’ s’en sert avec brio et il fait mouche avec la double homophonie de Golf et Porche/Porsche pour le refrain du morceau Porsche.

« Si j’ai un fils j’veux pas qu’il joue dans l’porche et qui roule en Golf
J’préfère qu’il joue au golf et qu’il roule en Porsche » (Porsche)

2. Varier ses références

Manier les références culturelles avec brio est un point déterminant de l’art de la Punchline. Et si citer Scarface et Gomorra est du domaine de l’atteignable pour nos rappeurs francophones, ils oublient souvent d’aller un peu plus loin. Au contraire, entre Blow, Snatch, Musolini et Madame Rotchsild, Infinit’ en balance six fois plus que la moyenne. C’est toujours bien senti et il n’oublie pas Van Gogh et… Madame Bovary, classe!

« Tous les jours c’est crime, arnaque, botanique. / J’veux pas me faire ruiner par une bitch comme Madame Bovary ». (Dans le coin)

3. Faire de l’humour

Pour ceux qui croient que faire du gangsta rap est incompatible avec être un type plein d’humour: vous vous trompez et Infinit’ vous en donne la preuve. Il n’oublie pas d’ajouter quelques phases bien marrantes à sa répartie déjà bien huilée.

« Les condés te collent au cul comme le rideau de la douche » (Laisse-nous)

4. Faire attention aux détails

Laissons les généralités et la politique aux rappeurs conscients, pour faire de la punchline, rien de mieux que de parler par images. Une petite situation dira tout ce que vous pensez en mieux, et en plus marrant.

« Tous les jours, ça recommence depuis X temps / J’peux pas te serrer la main, zin, j’ai le mix dedans! » (Sud-Est)

L’utilisation d’un petit gimick bien senti pourra aussi faire la différence, ‘zin.

5. Poser ses couilles sur la table

Eh oui, la base de la punchline, c’est quand même d’être très très arrogant et, pour ce faire, pas de miracle, il faut poser ses couilles sur la table. Infinit’ le fait à merveille en se foutant cordialement de la gueule des élites en tout genre. Si le titre du projet fait tranquillement référence à ses problèmes judiciaires avec Christian Estrosi, ça passe aussi par ses textes, avec ce genre de pépite :

« Devant des liasses, j’ai de l’excitation, comme des ministres devant des p’tits garçons » (Aloura le Zin)

Mais les élites ne sont pas tout, et Infinit’ pose ses couilles dans sa technique aussi. Pour cela, quoi de mieux que répéter le même mot dans une rime, signe premier de l’arrogance dans la punchline, que seuls les meilleurs punchlineurs maitrisent. Admirez seulement.

« Zin, les tains-pu j’les écartes de ma putain d’route. / Dans leurs corps j’veux des putains d’trous. / Et d’l’or sur mes putains d’roues » (Intro)

Spotify:album:452o7R8dHEYkqZXz6VhbJG

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :