Game of Trap

Dans son aire urbaine passée d’un territoire d’importance régionale à celle d’une métropole internationale, la ville d’Atlanta attise l’intérêt de tout amateur de rap. Que cela soit pour son côté prolifique ou son emplacement stratégique, elle possède un nid des plus productifs qui voit, mois après mois, de jeunes soldats sortir de leurs cocons prêts à tout pour renverser le roi de la Trap. En cette année 2017, les ATLiens sont nombreux à s’essayer à la conquête du trône et plusieurs ont déjà connu l’échec, quelques-uns ont franchi un cap leur permettant de s’approcher de la classe suprême, d’autres sont partis vers d’autres horizons, mais très peu ont pu s’asseoir sur le trône. Actuellement, deux vieux loups et fins connaisseurs du territoire se battent honorablement, mais durement pour la conquête du pouvoir : Gucci Mane et 2 Chainz.

Le Game of Trap doit sa réputation à la scène prolifique actuelle que dispose Atlanta. Scène incontournable du rap américain depuis quelques cinq ans, les rappeurs s’y multiplient semaine après semaine, mais plusieurs qualités sont requises pour sortir du troupeau et se faire remarquer. En général, l’expérience et les longs chemins parcourus, parfois semés d’embuches, sont nécessaires pour accéder au statut suprême du Trap Lord. Cependant, pour certains, le buzz intersidéral les a propulsés directement sur les devants de la scène. Même s’ils se sont forgés une solide fanbase durant leurs premières années d’exercice, le groupe Migos s’est, lui, permis d’occuper le trône de la cité d’Atlanta en début d’année. Malin et tactique, le trio a su profiter de la digestion des fêtes de fin d’année et de la brève pause hivernale pour conquérir le royaume de la Trap. Le trio composé de la finesse d’Offset, de la technique de Takeoff et de la flamboyance de Quavo, a attaqué sur tous les fronts en lâchant une horde de singles planétaires avec l’album Culture comme les incontournables Bad and Boujee, T-Shirt, Call Casting ou encore le tonitruant Deadz.

Fêtards et profitant de leur succès avec des collaborations exotiques d’outre-genre (Calvin Harris, Katy Perry), les trois mousquetaires ont régné sur Atlanta bien plus longtemps qu’espéré. Mais c’était sans compter sur le retour chaotique de Future qui mettra un terme à leur règne salué. Revenu des enfers, et encore plus torturé qu’un Pete Doherty, le nouveau roi a converti Atlanta. Avec son album éponyme, le royaume de la trap est devenu sombre, ténébreux et parfois grisâtre pour accompagner la pluie violente qui hante l’ambiance de ses morceaux. Les rues menant aux quartiers les plus défavorisés sont devenues morbides et sans âmes comme l’attestent les Super Trapper, Scrape ou Poppin’ Tags. Accompagné d’une armée de producteurs fidèles au poste, Future n’a besoin que d’un simple son de flûte de Mask Off pour signaler le début d’une guerre et rallier ses troupes.

Avec plus d’un tour dans son sac, Future est aussi un fin stratège et s’est permis d’éloigner ses concurrents en sortant l’opus HNDRXX, seulement une semaine après son précédent! Depuis, les jours de la deuxième période de son règne sont devenus plus ensoleillés, à l’image de l’atmosphère festive, sensuelle et parfois érotique de HNDRXX. Et c’est avec des morceaux comme Lookin Exotic, Hallucinating ou encore Solo, que le rappeur, pris d’hallucinations, est parti en solitaire à la recherche d’horizons plus paisibles et exotiques. Cela en laissant le trône vacant pendant plusieurs mois.

À l’image de jeunes rappeurs vaillants, mais trop immatures comme Lil Yachty, Tee Grizzley ou Playboi Carti qui ont essayé, en vain, de s’approcher du trône, le jeu de la trap est resté bien silencieux pendant plusieurs semaines. Néanmoins, avec les sorties échelonnées de Droptopwop et Pretty Girls Like Trap Music de Gucci Mane et 2 Chainz respectivement, un vrai duel est engagé entre les deux coyotes du désert de la Géorgie. Sorti de prison pour le premier, se séparant de son acolyte de longue date pour le deuxième, les deux expérimentés du circuit reviennent de loin et ramènent avec eux un bagage lourd de souffrances, de cicatrices de guerre et d’années de galère :

Résultat de recherche d'images pour "gucci mane droptopwop"

Gucci Mane – Droptopwop

D’un côté il y a, Gucci Mane qui connaît bien le Trap Game, car il est l’un des pionniers du jeu et figurait déjà dans l’ombre des anciens rois à cause de son empreinte indélébile dans la trap. Désormais sous les feux des projecteurs depuis l’été 2016, il débarque cette fois-ci avec Droptopwop, une galette de dix morceaux succulents entièrement produite par l’homme à tout faire : Metro Boomin. Rappant sur une mélodie minimaliste, mais addictive à chaque coup de basse et de synthétiseurs, l’homme qui adore s’auto-proclamer Trap Lord, est prêt à tout (Hurt A Nigga Feelings) pour (re)conquérir son trône, et cette fois-ci de manière officielle. Il est vrai qu’avec les comptines hypnotisantes que sont Helpless et Both Eyes Closed, le prétendant au trône peut devenir notre pire cauchemar. Pour finir, il se permet même de flirter avec Satan sur le diabolique Dance With The Devil.

De l’autre côté se trouve, 2 Chainz. Anciennement connu sous l’alias de Tity Boi, le MC s’est racheté une deuxième personnalité pour quitter le groupe des Playaz Circle et donc aussi son compagnon de route Dolla Boy, afin d’entamer un long chemin qui le mène au possible trône suprême actuel. Impressionnante par sa régularité, son efficacité, mais aussi par son renouvellement permanent, la discographie de l’artiste est devenu un must have presque sans déchet. Avec sa plume au traits humoristique et raffiné, 2 Chainz pourrait imposer un règne rempli d’humour et clins d’œil s’il accède au trône d’Atlanta. En plus de ça, et comme il le dit fièrement sur Poor Fool, il sera le premier roi à construire les murs de sa forteresse en empilant ses voitures de collection. Oui, quand t’en as trop, il faut bien trouver un plan B :

So many autos in my garage, I can’t open my car door

Mais aussi, il sera le premier roi fou de la Trap et il le confirme lui–même sur l’instru psychédélique de OG Kush Diet (qui est probablement le meilleur morceau de l’album). Il n’a pas de cerveau mais c’est un génie :

I’m smart and insane, imagine a genius that don’t have a brain

Résultat de recherche d'images pour "2 chainz pretty girls like trap music"

2 Chainz – Pretty Girls Like Trap Music

Bref, parmi ses innombrables hits tonitruants, et parce qu’il est un roi qui pense aussi à son peuple, 2 Chainz a concocté quelques pépites exotiques (It’s A Vibe, Bailan, Burglar Bars) qui nous permettront de passer un été tranquille au bord de la plage. Il est loin le temps où il était inimaginable de voir cet artiste régner sur la Trap d’Atlanta. Aujourd’hui, comme l’explique l’intitulé de son dernier album, les jolies filles aiment la musique trap, et vu que le rappeur est souvent accompagné de charmantes créatures, quoi de mieux et de plus révolutionnaire qu’un royaume d’Atlanta dirigé par un homme et une armée de femmes ?

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :