Les clips de la semaine [#5]

Malgré des chiffres de ventes très décevant, le dernier album de Young Thug, Beautiful Thugger Girls comporte son lot de très bons morceaux, comme cette collab’ avec Future sur Relationship! On y retrouve les deux superstars sur un bateau, dans ce qui semble être une véritable orgie, tout ça filmé en qualité VHS… En plus d’être original et de nous ambiancer, si ce titre pouvait leur donner des idées concernant un futur projet ensemble, on serait deux fois plus heureux !

Avec son premier album Agartha sorti en tout début d’année, Vald est devenu une figure importante de la scène rap française. En même temps, il a pris l’habitude, encore plus qu’avant, de déjouer toutes les attentes qu’on pouvait avoir de lui et de détourner tous les codes. Huit mois après la sortie de l’album, Vald vient de sortir cinq clips le même jour qui forment une narration. Sur les musiques de Strip, Je t’aime, Totem, L.D.S. et enfin Lezarman, on a le plaisir de retrouver Vald faire le malin, prendre des drogues, se faire larguer, ambiancer un anniversaire et retrouver sa copine. Cinq clips qui ont pas pété le budget mais dont l’acteur principal est parfait dans son rôle.

Signé chez Dreamville, le label de J.Cole, en début d’année, J.I.D. commence petit à petit à se faire un nom grâce à son profil de rappeur-chanteur si efficace. Il fonctionne une fois de plus sur cette petite pépite qu’est Hereditary !  Extrait de son premier album The Never Story sorti en mars dernier, on espère que ce bon morceau en appellera d’autres à l’avenir.

L’infatigable Disiz est revenu en juin avec son onzième album Pacifique. En mélangeant les influences, il a sorti un album en dent de scie. Quelques mois plus tard, il clippe le simple mais très entrainant L.U.T.T.E. Des plans en noir et blanc accompagnent Disiz-Balboa dans une zone industrielle et mettent très bien en image les punchlines marquantes sur le beat simple du morceau. Pas de doute, Disiz est toujours en forme.

Kevin Gates n’avait plus rien sorti de concret depuis 2016. En même temps, cette absence est expliquée par le passage derrière les barreaux du natif de Baton Rouge pour cause de possession d’arme illégale. Actuellement, il purge toujours sa peine mais sa femme Dreka Gates a ressenti le besoin d’assouvir ses fans, morts de faim en sortant By Any Means 2 et en s’occupant donc de la direction artistique. Satisfaisant, le projet comporte plusieurs pépites comme le très émotif Imagine That où le visuel est centré sur les deux filles qui synchronisent bien les paroles de leur père. En bonus, les conversations téléphoniques enregistrées entre Gates et sa famille, ajoutent une petite dose de tragédie dans le visuel.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :