Les clips de la semaine [#6]

Malgré un nom d’artiste assez risible, A Boogie Wit Da Hoodie représente la relève du rap new-yorkais. Après une nomination annoncée pour la fameuse liste XXL des Freshmen 2017, l’artiste était attendu au tournant pour la sortie de son premier album studio The Bigger Artist. Deux semaines après, le projet s’avère satisfaisant et promet de belles choses pour l’avenir du rappeur. Dans l’album, on retrouve le rappeur dans son élément, à savoir, il pose ses petites comptines sur un fond de boucle de piano qui lui sied si bien. L’exemple parfait est le hit Drowning qui est le titre-phare de l’album. Dans le visuel, on se noie au fin fond de l’océan, chose qui ne semble pas perturber le rappeur qui pourrait battre le record mondial d’apnée.

Après le succès de son album, Kaos, le martiniquais Kalash se devait de revenir fort. Et après deux premiers extraits de son album à venir, son nouveau clip est un gros coup, autant visuellement que musicalement. Accompagné d’un des emcees les plus attendus du moment : Damso, il a choisi, pour le clip éponyme de son nouvel album, de tourner sur la lune. Tourné dans un désert je ne sais pas vraiment où, le clip donne un effet exceptionnel. On ajoute des vestes grises cosmonautes, des patchs Nasa et le tableau est complet. Plus sérieusement, le refrain de Kalash est tout à fait parfait et les couplets sont très forts également. Plus qu’à attendre le 13 octobre pour savoir si ce Mwaka Moon pourra nous faire voyager sur les 20 pistes qu’il devrait contenir.

Signé sur XO, la maison de disque de TheWeekndBelly est sûrement l’un des artistes les plus talentueux de la clique. Avec ses deux précédents projets sortis en 2016, l’artiste canadien a fait preuve de constance, de qualité, mais a surtout fait l’étalage de ses prouesses techniques et lyricales. Au niveau de la production, l’artiste d’origine palestinienne fait preuve d’originalité et ne se morfond pas dans de la trap basique. Sa dernière mixtape, titrée ironiquement Mumble rap, est sortie il y a une semaine (je vous la conseille vivement!). Belly a décidé de sortir la machine de guerre comme l’illustre le single éponyme de la mixtape, et une nouvelle fois, c’est du très bon.

Le premier album de Deen Burbigo, sorti en début d’année avait reçu un accueil en demi-teinte par ses fans, mais le soldat Bigo est toujours au top quand il s’agit de poser ses flows agressifs sur une instru boom-bap. Alors quand le beat vient tout droit de la légende The Alchemist, on peut parier gros qu’il ne va pas se manquer. Dans Membres de Gang, Deen ne parle pas de la mafia mais bien de son crew l’entourage, et forcément, ça kicke fort avec des couplets et un refrain efficace. On retrouve d’ailleurs Jazzy Bazz, Eff Gee et d’autres dans le joli clip en noir et blanc qui accompagne le morceau. Un son pour les nostalgiques mais pas seulement, ça kicke à l’ancienne et ça fait plaisir.

Yelawolf avait un peu disparu de la circulation depuis la sortie du très bon Love Story en 2015. Depuis, il avait connu quelques sorties de routes dont un pétage de plomb monumental sur scène l’année passée. Pour oublier tout ça, le rappeur le plus redneck de l’Alabama revient sous le feu des projecteurs avec Punk. Au rythme de la batterie de Travis Barker et de quelques exhibitions du maquereau Juicy J, Yelawolf prouve qu’il n’a rien perdu de sa dextérité au micro et s’acharne comme jamais dans un hangar désinfecté. Pour les fans du Tennessee Kid, son prochain album Trial By Fire sort le 27 octobre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :