[Interview] Makala

On a rencontré Makala à Bulle, juste avant un puissant concert aux Archives. Il a bien voulu répondre à quelques questions, entouré de son DJ, Nevahdie, son producteur Pink Flamingo et d’autres membres de son équipe. Entretien avec un rappeur ambitieux qui ne fait qu’un avec son personnage et avec son crew, pour le meilleur ou pour le pire. Plutôt pour le meilleur, on espère.

Skrt! Mag : Salut Makala, pour commencer, on aurait voulu avoir une explication de ton blaze : Makala, ça vient d’où ?

Makala : Tu veux que je te raconte la légende? Y a une prison dans mon pays, en République Démocratique du Congo, qui s’appelle Makala, et un temps, y avait qu’une seule personne qui avait réussi à s’évader de cette prison, c’est mon grand-père.

SM : On voulait parler de ton dernier EP, Gun Love Fiction, en commençant par la pochette, quelle est l’histoire derrière cette pochette, et qui est l’artiste qui l’a réalisée ?

M : On a bossé avec Falavev pour la photo. Mais pour l’histoire, c’est Pink qui m’a appelé, il m’a dit « ohh, j’ai une idée… »

SM : (à Pink Flamingo) C’est souvent toi qui a les idées, j’ai l’impression…

Pink Flamingo : Non, en vrai, moi je m’inspire de lui et lui, il s’inspire de moi !

M : On se fait des passes, en vrai, une-deux, des fois en une touche…

SM : Mais cet appartement, que vous avez photographié, il était au rez-de-chaussée?

M : Non, c’était quand même au premier étage, mais… je peux pas révéler comment on a fait…

SM : Pour parler du titre de l’EP, Gun Love Fiction, moi ça me fait penser à des films, d’où ça vient?

M : En vrai, pour le titre, on était au studio, en train de travailler sur le projet, on a trouvé le titre, ça sonnait bien… on se l’est dit une fois, on s’est validé, on s’est checké, on a rigolé et voilà.

GMMAK-6581

SM : Parfois, plus que des films, on a l’impression que tu cites plus des personnalités, des célébrités, comme Franck Lucas, Bruce Lee,… est-ce que t’es fan d’une personnalité en particulier?

M : En vrai, je respecte vraiment ceux qui font leur art avec aisance.

SM : Tu parles pas mal du fait d’avoir confiance en soi. Qu’est-ce que tu donnerais comme conseils à des jeunes qui voudraient se lancer dans des projets, musicaux ou autres…

M : Bah, j’ai pas de conseils, parce que sinon vous allez essayer d’être plus chaud que moi… tout ce que je peux dire c’est qu’il faut être chaud, quoi !

DJ Nevadie : Tout est dit dans les tracks, il faut écouter la musique !

SM : Dans tes textes, tu aimes bien faire des phrases longues, où tu prends le temps de raconter les choses. Quel rapport tu as au storytelling ?

: J’ai déjà fait des titres storytelling, comme Black Dracula, ou Pablo Escobar. Après, je fais le truc différemment des fois, c’est-à-dire que c’est du storytelling où je me mets dans l’interprétation, je vis le personnage, plutôt que raconter le truc de manière distancée. Mettre un nom, c’est toujours compliqué, mais ça m’arrive de faire quatre mesures de storytelling et de passer à autre chose… Moi je prône le style du non-style… Tu pourras écrire ça.

SM : J’ai bien aimé, parce que dans ton EP, tu prépares déjà la réception de l’album, tu dis « imagine l’album » (dans Strike Mood, NDLR), alors qu’est-ce que tu peux nous dire sur cet album, qu’est-ce que tu vas faire de plus que dans un autre projet ?

M : J’espère juste que les gens s’accrochent bien… Moi ça va, mais, je pense à eux, tu vois, j’espère qu’ils s’accrochent…

GMMAK-6634

SM : Et tu sais quand ça va sortir ?

M : J’attends le bon moment… mais les gens vont sentir quand on arrivera dans ces terres… Peu importe où ils seront, peu importe leur style, les gens vont comprendre qu’on arrivera dans une nouvelle ère. Pour la musique suisse et, même au-delà… ça sera dans la même lignée, mais vous serez plus longtemps avec nous, quoi.

SM : Il y aura des visuels qui vont sortir pour l’EP ?

M : Non, je sors pas de clips, moi. J’ai arrêté, répandez la rumeur…

SM : Dernière question, un album Superwak, ce serait envisageable ou non ?

M : Tu veux vraiment savoir ? Tu vois, mon album… peut-être que c’est ça le projet Superwak… Regarde bien le « SuperWak »… tu vois le « W »? Tourne-le à l’envers, qu’est-ce que ça fait ?

SM : … SuperMak?

M : Ouf… (rires) Woo! Qu’est-ce qui se passe?! Quelle rumeur il lance ?!

SM:

DJ Nevadie : T’es chaud de divulguer ça aussi tôt… on avait dit qu’on attendait…

M : Ouais, mais j’ai senti que c’était le moment.

DJ Nevadie : C’est toi qui t’arrangeras avec BMG…

Un grand merci à Makala et à son équipe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :