Les sorties du vendredi [#1]

A l’occasion de la sortie des projets officiels le vendredi, Skrt! Mag te présente un récapitulatif des albums qui sont dans les bacs depuis ce matin ! Il y en avait tellement aujourd’hui qu’on a dû en mettre certaines de côté, à commencer par Jul, on est vraiment désolé. Lis quand même la suite.

Différents artistes – Tueurs

Bande son du film belge Tueurs réalisé par François Troukens et Jean-François Hensgens, qui sortira le 6 décembre prochain. Et comme Damso joue dans le film, il fallait bien une bande son qui fasse envie. Chose promise, chose due! 12 titres dans lesquels on retrouve les meilleurs rappeurs belges du moment. De Dems, en passant par Caballero et JeanJassRoméo Elvis, Hamza, Senamo et Krisy pour les plus connus d’entre eux, à d’autres belges moins connus mais non moins talentueux que sont Isha, Lord Gasmique, Yanso, Kobo, Zwangere Guy ou encore la très jolie voix de Coely. Avoue que ça fait envie.

Chief Keef – Dedication

Le voici enfin ! Le troisième album officiel du monstre de Chicago est enfin disponible. Il s’agit de son quatrième projet de l’année, en comptant ses mixtapes précédentes (Two Zero One Seven, Thot Breaker, The W). Composé de 15 titres, il fait également honneur à plusieurs invités tels que Lil Yachty, A Boogie Wit da Hoodie et Tadoe, ce dernier est un membre du collectif du  Glo Gang. Tout comme l’illustrent ses trois précédents opus de 2017, un projet du rappeur de Chicago est toujours intéressant à écouter, même si l’on ne sait pas exactement sur quoi tomber, étant donné que le Chief s’amuse à faire des expérimentations sur ses morceaux. Cependant, il fait incontestablement partie des artistes les plus influents des années 2010, même si son buzz s’est un peu essoufflé depuis.

 Jeff Le Nerf & Furax – Dernier Manuscrit

Album collab’ entre les deux membres du collectif Inglorious Bastardz. 13 titres de passe-passe entre la voix cassée de Furax et la voix puissante de JLN. Ambiance sombre, habituelle marque de fabrique de ces deux emcees, est  au rendez-vous pour deux des meilleures plumes du rap à sample classique. Ne t’attends pas à des morceaux trap, ici ça kick punchline sur punchline. Ça vaut le détour on te le garantit!

Lil Baby – Too Hard

Lil Baby n’est pas encore connu par tout le monde, et sa notoriété reste pour le moment locale, voire nationale. Par contre, il figure parmi l’un des artistes à surveiller pour les prochaines années. En effet, il est l’un des derniers rappeurs à figurer sous Quality Control Music le label d’ATL qui a réussi à faire exploser Migos ou Lil Yachty récemment. Connus pour leur méthode de recrutement et de pistage de jeunes talents à l’ancienne, les dirigeants du label que sont Coach K et Pee semblent accorder beaucoup d’importance à leur jeune pépite Lil Baby. Sûrs de son potentiel, il faut tout de même couver le jeune artiste instable qui vient de sortir de prison. Too Hard est donc le troisième projet 2017 de Baby et risque fortement de le placer dans de plus hauts standards comme le démontre le succès de son dernier hit My Dawg.

Guizmo – Amicalement vôtre

Plus de trois années que le Guizi n’avait pas sorti de projet dans un véritable format album. Et puisqu’à Villeneuve-la-Garenne, ça bouge pas, les thèmes abordés ne changent pas. Si tu connais Guizmo, tu sais à quoi t’attendre à ce propos. En revanche, il s’essaie pas mal sur les sonorités tout en gardant quelques morceaux d’ambiance classique sur lesquels il excelle. Du coup, sur l’ensemble ça vaut clairement la peine d’y jeter un œil!

Roy Woods – Say Less

Membre de la team OVO et partisan de ce style à musique nocturne ponctué par des chants qui peuvent pencher vers du rap, Roy Woods sort aujourd’hui son premier album officiel. Attendu de toute part, l’artiste canadien peut confirmer les attentes placées en lui avec ce projet de 16 titres. Tout comme ses compères du label (Dvsn et Majid Jordan) qui ont sorti un album chacun ce dernier mois, Woods clôture l’OVO 2017 avec une ambiance de fin de soirée qui vire à du bon R&B alternatif.

Booba – Trône

Un nouvel album de Booba est toujours un événement, il faut donc qu’il se passe des choses autour. Après avoir été programmé le 15 décembre et avoir leaké, Trône sort donc le premier décembre 2017, deux ans après son prédécesseur Nero Nemesis. Dans ce disque Booba asseyait sa posture de vieux connard désillusionné à la tête du rap game, chose qui donnait plutôt bien, avec des titres classiques comme 92I Veyron. Mais cette posture peut-elle enfanter un deuxième opus de bonne qualité ? A la première écoute, on remarque certains titres très efficaces, contenant de sombres punchlines « si j’tire un fils de pute y a pas mort d’homme », d’autres, comme le très réussi Petite fille, révèle le peu de choses qui sont encore chers à Elie : ses enfants et particulièrement sa fille. A côté de ça, d’autres titres plus stéréotypés et peut-être moins réussi. L’avenir nous dira si ses qualités effaceront ses quelques défauts.

Miguel – War & Leisure

Les sorties américaines se concluent avec War & Leisure, qui correspond au quatrième album officiel du chanteur Miguel. Ponctué par de bons singles comme Sky Walker (avec Travis $cott) et Come Through and Chill (avec J.Cole), l’artiste lâche ce vendredi un album composé de douze morceaux. Si l’ambiance du projet est une suite des deux singles, War & Leisure risque d’en amadouer plus d’un.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :