[Albums US’17] #12 IDK – IWASVERYBAD

2017 était une année remplie de surprises, de déceptions, ou à l’inverse, de très bons projets qui ont été réalisés. Étant donné que nous arrivons gentiment à la fin de cette cuvée 2017, Skrt! Mag te propose un classement des meilleurs opus US sortis ces douze derniers mois. Un album sera donc dévoilé quotidiennement par ordre décroissant jusqu’au 31 décembre, jour où le meilleur album US 2017, selon Skrt! Mag, sera annoncé. Après les mastodontes Meek Mill et Drake, place à IDK qui est relativement moins connu, mais non moins bien talentueux !

Résultat de recherche d'images pour "jay idk iwasverybad"

Tout comme GoldLink et Shy Glizzy, IDK (Ignorantly Delivering Knowledge ou anciennement connu comme Jay IDK), est un jeune rappeur issu de la scène DMV (regroupant les états de D.C, Maryland et Virginie). Alors que ses voisins de Washington ont littéralement explosé aux yeux du grand public cette année avec le hit interplanétaire Crew, IDK qui est originaire du Maryland a continué de sillonner son petit chemin avec la sortie de l’excellent IWASVERYBAD, soit J’ETAISVRAIMENTMECHANT. Même s’il dispose d’une discographie très solide avec de bons street albums (Subtrap et Empty Bank), IDK a littéralement explosé les compteurs du bouton « replay » avec son premier album officiel.

Dans l’opus, le rappeur s’amuse à jongler entre quelques berceuses au piano, mais aussi et surtout avec de la subtrap, qui est un sous-genre de la trap avec des productions plus variées, plus profondes et des instrumentales métalliques oscillant entre des synthétiseurs et basses industrielles. Le projet en lui-même retrace l’histoire de l’artiste et les problèmes sociaux et juridiques rencontrés jusqu’à maintenant. Dès l’introduction, l’auditeur est vite plongé dans l’album introspectif avec Mrs. Lynch, Your Son Is The Devil où l’on entend une série de messages vocaux de plusieurs professeurs se plaignant de l’attitude de IDK lorsqu’il était étudiant.

 

 

 

IWASVERYBAD est littéralement une audiobiographie qui nous permet de mieux connaître l’enfance du subtrappeur comme l’oppressant Maryland Ass Nigga, l’énergique Dog Love Kitty ou encore Windows Up, très aérien mais terriblement bien exécuté. Comme l’illustre la pochette, le rappeur fait plusieurs allusions métaphoriques aux oiseaux. En effet, cette colombe qui se pose sur l’épaule du rappeur représente sa maman, désormais décédée. IDK exprime ses regrets et son chagrin sur le malheureux mais brillant Black Sheep, White Dove (« mouton noir et colombe blanche ») où l’artiste exécute brillamment un refrain chanté en expliquant le contraste entre lui qui allait en prison et la gentillesse de sa mère. De l’autre côté, l’artiste du Maryland dévoile aussi ses désirs sexuels sur Birds & The Bees (« Oiseaux et les abeilles ») lors d’une rencontre avec une fille attractive.

Au niveau des invités, une belle brochette de rappeurs talentueux sont présents sur IWASVERYBAD comme Chief Keef sur le sinistre 17 Wit A 38, les légendes que sont MF Doom et Del the Funky Homosapien sur le surprenant Pizza Shop Extended, les vocales de Swizz Beatz (Maryland Ass Nigga) ou encore son pote Yung Gleesh sur le technique Baby Scale. Ce dernier morceau est sûrement l’un des meilleurs titres de IDK au niveau technique où le rappeur du Maryland démontre ses prouesses lyricales et ses rimes multisyllabiques tout au long d’une production variée et psychédélique.

Désormais soutenu par une belle fanbase appelée la #HXLYTribe nation, le rappeur de la scène DMV n’en finit plus de nous étonner et avec ce premier album studio homogène et efficace, il pourrait très bien suivre la route de ses voisins que sont Wale ou GoldLink. Il ne lui manquerait plus qu’un petit coup de buzz pour le propulser sur les devants de la scène, ou peut-être qu’il préfèrerait tout simplement rester anonyme. En attendant, ça lui a pourtant bien réussi jusqu’à maintenant, et il a même réussi à créer un nouveau sous-genre de la trap. Et oui, on l’appelle désormais King Trappy.

 

[Albums US’17] Les albums déjà présentés

20. Kodak Black – Project Baby 2

19. Big Sean – I Decided

18. CyHi The Prynce – No Dope On Sundays

17. 2 Chainz – Pretty Girls Like Trap Music

16. Young Thug – Beautiful Thugger Girls

15. Metro Boomin x 21 Savage x Offset – Without Warning

14. Meek Mill – Wins and Losses

13. Drake – More Life

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :