[Albums US’17] #10 XXXTENTACION – 17

2017 était une année remplie de surprises, de déceptions, ou à l’inverse, de très bons projets. Étant donné que nous arrivons gentiment à la fin de cette cuvée 2017, Skrt! Mag te propose un classement des meilleurs opus US sortis ces douze derniers mois. Un album sera donc dévoilé quotidiennement par ordre décroissant jusqu’au 31 décembre, jour où le meilleur album US 2017, selon Skrt! Mag, sera annoncé. Au dixième rang, on retrouve le prodige XXXTENTACION ! 

17

Si vous m’écoutez pour être hype ou pour ne pas réfléchir, n’achetez pas cet album, il est pour la dépression, pour les dépressifs, pour les gens perdus.

Partagé sur Instagram par l’artiste pour expliquer le concept de son premier album 17, ce teasing laissait entendre la création d’un projet très singulier, finalement devenu inoubliable. Car si XXXTENTACION n’est définitivement pas comme les autres, sa musique ne l’est pas non plus.

Une petite visite sur SoundCloud, où ses titres ont déjà été écoutées plus d’un million de fois, vous suffira à découvrir l’étendue de sa palette, allant du banger Look At me ! à la magnifique ballade garette’s REVENGE ! Versatile à souhait, il n’hésite jamais à poser sur des instrus trap, r&b voire même rock ou métal, qu’il prend plaisir à performer sur scène.

Revenons-en donc à 17, sorti le 25 août dernier, qui comprend 11 titres dont l’introduction, The Explanation, qui est l’occasion pour lui de dévoiler ses motivations à travers un discours simple et touchant, sans la moindre once de musicalité.

Here is my pain and thoughts put into words
I put my all into this, in the hopes that it will help cure or at least numb your depression
I love you
Thank you for listening

Une fois l’intro achevée, on comprend aisément que l’on va faire face à un projet introspectif et émotionnel au possible, impression confirmée par le premier morceau, Jocelyn Flores. En offrant un sublime hommage éponyme à son amie Jocelyn qui a mis fin à ses jours en mai après avoir souffert de dépression, XXX dépeint sa grande tristesse et s’accuse violemment, se tenant même pour responsable du suicide de sa proche.

L’album se poursuit avec Depression & Obsession, un simple refrain répété deux fois où l’artiste évoque une nouvelle fois son mal-être, cette fois-ci sur un superbe air de guitare. Complètement oppressé, il se livre comme jamais et semble trouver dans le rap une voie pour survivre à une dépression qui le ronge quotidiennement. Une tendance qui se confirme dans l’exceptionnel Everybody Die In Their Nightmares, une minute et 35 secondes d’une intensité folle où son flow rapide se confond parfaitement avec le sample de Siloh Dinasty, pièce maîtresse de la production de l’album.

Après avoir rendu un autre hommage à Jocelyn avec Revenge, X est toujours chassé par ses démons sur le très explicite Save Me, où ses cris de désespoir sont terriblement bien appuyés par les sonorités d’une batterie très insistante, dans la lignée des autres instruments choisis pour l’accompagner. S’en suit le désormais culte Fuck Love, en duo avec son talentueux compère Trippie Red (à qui nous avions consacrés un article juste ici) qui nous offre un refrain magique et permet d’imaginer le potentiel immense de leur alchimie musicale.

Avec toujours autant de peine dans sa voix, XXXTENTACION décrit dans Carry On et Ayala  (Outro) les tourments de sa relation avec son ex-copine Geneva Ayala, dont il est aujourd’hui accusé de l’avoir frappé et torturé à plusieurs reprises alors qu’elle était enceinte… Le morceau Orlando, où les notes de piano grondent en sa compagnie, est l’occasion pour lui de revenir sur son arrestation dans cette même ville qui l’a conduit en prison pour vol et menace à main armée.

Dans Carry On, un sample de Siloh Dinasty est d’ailleurs une nouvelle fois utilisé. Mystérieux utilisateur d’Instagram à l’identité inconnue, ses très courtes vidéos ont créés autour de lui un engouement impressionnant mais égal à la qualité de ses snippets, qui sont une des clés de l’ambiance si particulière de 17. Si sa présence pourrait relever du simple détail, elle établit au contraire un véritable parallèle avec XXX, dans la mesure où ces deux individus dont les moindres faits et gestes sont épiés se retrouvent sur le magnifique projet qu’est 17 grâce à l’ingéniosité du rappeur floridien et du producteur Potsu.

L’opus se termine après seulement 22 minutes bouleversantes qui paraissent si courtes face à l’éternité qu’est le voyage du jeune rappeur face à ses cauchemars incessants. Si l’on apprécierait que 17 soit étendu tant la production est parfaite, le delivery fluide et les émotions fortes, l’ensemble trouve dans ce côté brut et incomplet une belle part d’honnêteté.

Avec 17, XXXTENTACION prouve qu’il est bien plus qu’un garçon déjanté, malade et dangereux comme ses actes peuvent le laisser entendre. Il est un homme, un artiste perdu qui n’a que sa musique pour se sauver. Et qu’importe s’il dérange, s’il bouscule les codes et les idées reçues, s’il alimente par son comportement une hype qui ne s’intéresse que peu à sa musique. Au final, il est un artiste accompli et s’il doit partir rejoindre ses démons, alors seule sa musique survivra.

Elle a marqué 2017, on espère qu’elle marquera 2018 et les années à venir.

[Albums US’17] Les albums déjà présentés

20. Kodak Black – Project Baby 2

19. Big Sean – I Decided

18. CyHi The Prynce – No Dope On Sundays

17. 2 Chainz – Pretty Girls Like Trap Music

16. Young Thug – Beautiful Thugger Girls

15. Metro Boomin x 21 Savage x Offset – Without Warning

14. Meek Mill – Wins and Losses

13. Drake – More Life

12. IDK – IWASVERYBAD

11. Lil Uzi Vert – Luv Is Rage 2

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :