[DOUR2018] 070 Shake, qui es-tu?

Qui va encore en festival pour le line-up proposé ? Personne, le stand de nouilles chinoises étant devenu l’attraction d’une soirée. Au sein d’une Europe dont les festivals font pleurer par leur programmation, il est un rendez-vous à ne pas manquer pour le mélomane aventureux qui sommeille en chacun de nous : Dour. Ce festival a su conserver son âme de défricheur, au travers de sa programmation toujours plus pointue, et s’impose depuis quelques années comme le renouveau de la scène européenne.
Après avoir épluché la programmation proposée par le festival, Skrt Mag a sélectionné 4 artistes – dont vous n’avez peut-être jamais entendu parlé – mais qui a eux seuls méritent la montée jusqu’en Belgique.

Encore inconnue du grand public, il y a quelques mois, Danielle Balbuena, alias 070 Shake, réalise depuis ce début d’année une montée en puissance fulgurante, accentuée par sa collaboration avec Kanye West sur le titre Ghost Town, considéré par beaucoup comme un track emblématique de ye. Le Mag s’est aujourd’hui donnée pour objectif de découvrir qui est véritablement cette rappeuse qui fait office d’OVNI dans le paysage rapologique US.

Avant de débuter sa carrière musicale fin 2015, la rappeuse n’en était pas moins attachée à la force des mots puisqu’elle écrivait des poèmes. Danielle se rapprocha petit à petit du crew 070, un collectif de musiciens, de graphistes et de producteurs avec lequel elle finit par collaborer et gagner ainsi son nom de scène : 070 Shake. Le 070 gagnant de plus en plus de notoriété, la rappeuse se fit rapidement remarquer pour sa participation sur les chansons du collectif. Elle signa finalement, en 2016, en solo sur le label GOOD Music (le label fondé par Kanye West et dirigé par Pusha T pour ceux qui dormaient au fond de la classe) suite à un coup de foudre de King Push. Autant dire que la meuf a réalisé en une année ce que certains n’imaginent même pas faire en une vie.

Elle passe ensuite environ une année à chercher sa place au sein du label, avant de sortir en mars dernier son premier EP, Glitter. Selon 070 Shake, plus qu’un projet musical cet EP est une thérapie, puisque pour le réaliser elle a dû travailler sur elle-même, faire le point sur sa décrépitude et cerner la part sombre sommeillant en elle. Elle traite ainsi tour à tour de narco-dépendance, de manque de confiance en elle et de sexualité, emplissant son projet de fragilité et d’introspection. La suite vous la connaissez, elle pose sur Santeriade Pusha T, Ghost Townet Violent Crimes de Kanye West, Not for the Radiode Nas, et – ironie du sort – signe même une apparition sur le dernier Drake.

Sous sa dégaine de crasseuse sous MD, 070 Shake cache une véritable identité. Adepte de mumble, la rapeuse pose pourtant avec un calme et une précision trop souvent absents de ce style. Elle semble décrire avec fatalisme un ensemble de sujet, dont elle-même, qui la débectent. Elle n’hésite pas à passer du rap au chant, donnant à certains de ces titres une mélancolie supplémentaire. Oscillant entre le banger, le R’n’B, le rock parfois, 070 Shake est une hybride dont on peut seulement regretter qu’elle ne se soit pas encore trouvé une ligne artistique propre . On compte toutefois sur son prochain projet pour nous prouver le contraire et on attend déjà de pied ferme l’apparition de cet extra-terrestre, le 13 juillet à Dour.

Bonus: 070 Shake – Trust Nobody

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :